GTK+ par l'exemple


précédentsommaire

XIX. Conclusion

XIX-A. C'est déjà fini ?

Eh oui c'est la fin de ce tutoriel ! Mais si vous avez pris autant de plaisir que moi à lire et surtout commencer à maîtriser la puissance de GTK+, alors ne vous inquiétez pas notre éditeur n'en est qu'a la version 1.0. Les prochaines versions ne sont pas prévues pour la correction des bugs (enfin j'espère), mais plutôt ajouter de nouvelles fonctionnalités :D Voici un aperçu des possibilités de GTK+ que je n'ai pas abordé ici mais qui pourront faire l'objet de tutoriels :

  • La création d'un écran de démarrage
  • Utilisation du widget GtkSourceView pour la coloration syntaxique
  • Le drag'n'drop
  • Une meilleure gestion des erreurs grâce au GError
  • Et plein d'autres choses que je ne connais pas encore...

Je vous l'ai déjà dit, mais je préfère le répéter, la documentation de l'API GTK+ est votre première source d'information, n'hésitez pas à passer quelques minutes à chercher une fonction avant de recréer la roue et surtout faites des essais, c'est comme cela que l'on apprend (j'ai découvert énormément de fonctionnalités en écrivant ce tutoriel).
Si malgré cela vous avez des difficultés lors de vos développements avec GTK+, les membres du forum C seront, j'en suis sûr, ravis de vous venir en aide ;)

XIX-B. Remerciements

Merci à loka, fearyourself et à Miles pour leur relecture attentive de cet article.


précédentsommaire

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2006-2008 Nicolas Joseph. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.